Javascript semble être désactivé sur votre navigateur. De ce fait, des dysfonctionnements peuvent apparaître lors de votre navigation sur notre site.

Filtrer par caractéristiques

Destructeur de disques durs

Pourquoi détruire vos disques durs ?

Ces dernières décennies, l'ordinateur est devenu incontournable en entreprise comme à la maison. Vous permettant des démarches dématérialisées et des échanges en temps réels avec les autres organisations, il constitue à la fois un gain de temps et d'argent dans la vie de tous les jours.

Disque dur

Dossiers de comptabilité, gestion des employés, rédaction de documents courants comme confidentiels, recherche et développement, courriers électroniques, ... on se rend vite compte que la liste des documents sur nos disques durs à ne pas mettre entre toutes les mains est longue. Pourtant, lorsqu'un ordinateur tombe en panne, bien souvent, nous le jetons en l'état. Et là est l'erreur.

Car il ne suffit :

  • ni de supprimer un document de la façon "classique" (mise à la corbeille, puis vidage de celle-ci),
  • ni de formater le disque dur et ce, même à plusieurs reprises,
  • ni de casser sommairement le disque dur,

pour que vos données soient irrécupérables. Un disque dur jeté peut ainsi être une source précieuse d'informations pour des personnes malveillantes, la concurrence...

La solution réside en la destruction physique absolue du disque dur, en particules si petites et si complexes à réassembler que la lecture des données est impossible.

Mais, si j'ai formaté mon disque dur, comment est-il possible d'en récupérer les données ?

Pour schématiser, le formatage rapide consiste à indiquer à l'ordinateur, via une table d'indexation appelée "table d'allocation des fichiers" (FAT), qu'un cluster (la plus petite unité d'espace disque occupée par un fichier) est disponible. Ce qui indique à l'ordinateur que le cluster peut être réécrit par l'enregistrement d'un nouveau fichier, et pas nécessairement que l'ancien fichier a réellement été supprimé.

Pour effacer de façon efficace un fichier, il faut donc écrire, réécrire, et réécrire encore à l'emplacement de celui-ci sur le disque. Il a ainsi été démontré par Peter Gutmann, spécialiste en sciences informatiques de l'université d'Auckland, que l'on pourrait considérer un effacement comme définitif qu'à partir de 35 passes de réécriture.

Le web fourmille d'astuces et de logiciels pour l'effacement de données... mais aussi, pour leur restauration. Les solutions sont d'ailleurs chaque jour davantage performantes.

C'est pourquoi le meilleur moyen de vous assurer que les données seront bien irrécupérables est de détruire vos disques durs.

Y a-t-il plusieurs niveaux de sécurité dans la destruction des disques durs ?

Oui. Depuis le 1er octobre 2012, la norme DIN 66399 instaure une nouvelle catégorisation des niveaux de sécurité de destruction pour six types de supports. Celle concernant les disques durs est celle des média de catégorie H :

Informations sur disques durs avec supports de données magnétiques
disques durs, ordinateurs portables...
H-1 H-2 H-3 H-4 H-5 H-6 H-7
Destruction niveau H1
Mécaniquement hors d'état de fonctionnement
Destruction niveau H2
Endommagé
Destruction niveau H3
Déformé
Destruction niveau H4
S ≤ 2000mm²
Destruction niveau H5
S ≤ 320mm²
Destruction niveau H6
S ≤ 10mm²
Destruction niveau H7
S ≤ 5mm²
L = Largeur, S = Surface

Découvrez notre sélection de destructeurs de disques durs

Astuce : vous pouvez trouver plus aisément le destructeur qui répondra le mieux à vos besoins en utilisant le filtre dans la colonne de gauche.

Afficher en mode grille

Besoin d'aide ? Renseignement, dépannage, assistance, démonstration...

renseignement, dépannage, assitance, démonstration pour systèmes bureautiques et professionnels pour la reliure, la plastification et la finition de documents

RBS France,
partout à vos côtés au

Pourquoi détruire impérativement vos documents ?Découvrez l'innovation de l'année 2013 en matière de destructeurs : les déchiqueteuses à chargement automatiqueTout savoir sur la nouvelle norme de destructeurs DIN 66399